Destinations de voyage insolite : découvrir Bacalar au Mexique

À quelques pas de la frontière du Mexique avec le Belize, trouvez Bacalar, une destination idéale pour un voyage insolite. Cette lagune située dans le Yucatan séduit les bourlingueurs en quête de tranquillité. Dépourvue de vie aquatique et non encore envahie par le tourisme de masse, elle est caractérisée par une étendue d’eau douce à température ambiante de 27 °C.

La lagune des 7 couleurs et le canal des Pirates

Bacalar est un endroit qui vaut largement le détour durant un Voyage sur-mesure au mexique. Pour débuter le circuit, rendez-vous vers la lagune des 7 couleurs. Celle-ci tient son nom des 7 nuances de bleu qui la composent. Ces teintes résultent des différentes profondeurs du point d’eau. Sur 45 km de long, le lac principal de Bacalar abrite de magnifiques îles et cenotes. Ces merveilles sont un terrain de jeu idéal pour la pratique de nombreuses activités ludiques comme la voile, le kayak, le catamaran, le snorkeling, le stand up paddle et la nage. La région est dépourvue de plage, mais la lagune est entourée de balnearios. Ces dernières sont des clubs de plage. Entrez sur ce lien pour plus d’informations.

Poursuivez le périple en direction du canal des Pirates. Ce dernier servait de connexion entre l’Amérique et l’Europe à l’ère de la colonisation. Il était un lieu d’affrontements entre les corsaires et les pirates dont il tire son appellation. Parmi ces légendaires, on peut retenir quelques noms à l’instar de Francis Drake et de Henry Morgan. Ce site est une attraction phare de Bacalar. C’ est l’endroit favori des grands aventuriers. Les teintes de vert et de bleu qui ornent le point d’eau invitent spécialement à la baignade. Le canal des Pirates peut être atteint en paddle board, en kayak ou par nage (si vous avez de bonnes conditions physiques). Il est accessible gratuitement au public.

Le fort San Felipe et les cenotes de Bacamar

Le fort San Felipe de bacalar servait autrefois de protection contre les attaques des pirates. Il constitue désormais un principal site historique de la localité. La tour offre une superbe vue sur la lagune et ses cenotes. Le musée de la forteresse recense l’histoire riche de la ville. Il renferme des pièces de l’époque coloniale et des artefacts mayas. Des cartes, des munitions et des armes sont exposées dans la galerie.

Les cenotes de Bacalar sont favorables pour les baignades. Ces puits naturels s’éparpillent par millier dans tout le Yucatan. Ils sont présents en souterrain, cachés et en extérieur. À Bacalar, on en recense principalement 4. Le cenote Azul est le cenote le plus foncé de la région. Dépourvu d’accès direct à la lagune, il est arboré de forêt. Englobant le cenote du même nom, celui de Cocalitos est autrement nommé sanctuaire des Stromatolithes. Il s’agit de fossiles vivants de plus de 3 000 millions d’années. Vu leur fragilité, ces formations géologiques ne doivent pas être touchées. De nombreuses activités ludiques comme les hamacs et balançoires dans l’eau, le snorkeling et le kayak sont proposées sur les lieux. Situé en plein cœur de la lagune, le cenote Esmeralda est unique en son genre. Il est caractérisé par un bel contraste de bleus au point où l’on se jette à l’eau. Le cenote la Bruja ou Negro est le lieu idéal pour faire du snorkeling et observer des décors hors du commun, dont des plantes, des racines et des roches. Il est notamment réputé pour sa cavité sous-marine de 100 m de profondeur.

Les balnearios (thermes)

Situés le long de la lagune, les balnearios sont des petites stations balnéaires. Le balnearos Municipal fait partie des meilleurs balnearos du département. Accessible gratuitement au public, il peut être atteint en seulement 10 minutes de marche depuis la ville. Ce site séduit à la fois les touristes et les locaux. Juste à côté, vous trouverez le balneario Municipal El Aserradero. Celui-ci possède un long quai en bois qui facilite les baignades dans la lagune. Des aires de pique-nique équipées de tables sont aménagées sur les lieux. Le balneario de los Azucareros fascine principalement les travailleurs du syndicat local. Il est rarement fréquenté par les touristes. Ce site abrite pourtant des stromatolithes comme ceux de Cocalitos. Parmi tant d’autres balnearios de Bacalar, il y a ceux de Lasarch, d’Ejidal Magico et le balnearios écologique. Ce dernier est entouré de mangroves qui attestent un aspect un peu sauvage de la station balnéaire. Il est plus petit que les autres plages de la région.

Comment bien explorer la lagune ?

La lagune de Bacalar peut être visitée en kayak. Cette formule est l’option la plus pratique pour bien explorer les différents sites du point d’eau. Plusieurs locations de kayak sont proposées sur les lieux. Admirer le coucher de soleil est à ne pas louper durant un séjour dans la localité. Une sortie en stand up paddle vers le canal des Pirates permet d’assister à ce spectacle inédit du début de soirée.

Voyage en Amérique du Sud : comment commencer
Jours fériés en République dominicaine et endroits où aller